L'Homme dépaysé

L'Homme dépaysé

Tzvetan Todorov

Language: French

Pages: 164

ISBN: 2:00357425

Format: PDF / Kindle (mobi) / ePub


Arraché à son milieu, tout homme commence par souffrir : il est plus agréable de vivre parmi les siens. Mais par la suite, le dépaysement peut fonder une expérience profitable. Il permet de ne plus confondre le réel avec l’idéal ou la culture avec la nature. L’homme dépaysé, pour peu qu’il sache surmonter le ressentiment né du mépris ou de l’hostilité, découvrira la curiosité et pratiquera la tolérance. Sa présence parmi les « autochtones » exerce à son tour un effet dépaysant : en troublant les habitudes mentales, en déconcertant par sa conduite et ses jugements, il favorise l’étonnement, premier pas obligé dans toute découverte de soi.Mon passage d’un pays à l’autre m’a enseigné tout à la fois le relatif et l’absolu. Le relatif, car je ne pouvais plus ignorer que tout ne devait pas se passer partout comme dans mon pays d’origine. L’absolu aussi, car le régime totalitaire dans lequel j’avais grandi pouvait me servir, en toute circonstance, d’étalon du mal. De là, sans doute, mon aversion simultanée pour le relativisme moral – tout se vaut – et le manichéisme du noir et du blanc. T.T.

Language and Solitude: Wittgenstein, Malinowski and the Habsburg Dilemma

The Origin Of Humankind

Japanese Lessons: A Year in a Japanese School Through the Eyes of An American Anthropologist and Her Children

Esthétique du Pôle Nord

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

permettre devant le tribunal), on pourrait dire que la milice, quoique française, était bien une organisation nazie, responsable de tortures, déportations et meurtres de groupes entiers de la population et, à ce titre, coupable de crimes contre l’humanité. Elle ne servait pas seulement les nazis (allemands), elle était nazie. D’autres éléments du procès, apportés par les témoins ou rappelés par l’accusation, sont venus étayer l’hypothèse d’Arno Klarsfeld. L’un concerne un épisode contemporain.

l’égalité et à l’universalité, donc aussi à la justice et à la morale, on sera touché par les manifestations du racisme. Pour l’individu dépaysé que je suis, l’urgence a aussi une autre source. Même si la xénophobie ne se confond pas avec le racisme, les deux ont partie liée et partent du même rejet de ce qui est différent de soi. Je n’oublie pas les longues queues immobiles devant la préfecture de police, où, Noirs, Jaunes, Basanés ou Blancs comme moi, venus obtenir ou renouveler une carte de

fait que les biologistes contestent la portée de ces regroupements : les races existent, puisque je les vois. Enfin, de cette coïncidence je conclus que la seule présence des caractéristiques physiques suffit pour garantir celle des caractéristiques sociales. On voit quelle est la place, à la fois marginale et révélatrice, qu’occupe l’antisémitisme par rapport au racisme. Les � sémites » ne constituant pas une race visible, l’antisémite se contente d’associer plusieurs séries de caractéristiques

communautés : il faut éviter la coïncidence entre groupe social et groupe � racial ». D’un autre côté, il faut favoriser d’autres formes, non exclusives, de la reconnaissance sociale : le � nous » qui m’apporte la confirmation de mon existence peut être une association sportive ou culturelle, un quartier ou un lieu de travail (où se mélangent différentes � races »). Il faut bien sûr pour cela qu’il y ait du travail et des quartiers habitables et des écoles accueillantes et… Voilà pourquoi je ne

de victime dans le débat public actuel. Or on n’est jamais entièrement déterminé : nous sommes tous agis par des forces sur lesquelles nous n’avons pas prise, mais nous pouvons aussi agir en tant que sujets autonomes. Une des leçons morales des camps de concentration totalitaires est précisément que, jusqu’au dernier moment, l’être humain dispose de choix : il peut se laisser faire ou préserver une parcelle de sa dignité, s’abandonner à l’égoïsme ou pratiquer le souci pour autrui. Dans les

Download sample

Download